Commanditée
Commanditée

Anselme Côté de la RATP parle d'expérience, de sécurité et de plans de retraite

Commanditée
Côté menant une réunion à la RATP.

Avec plus de 40 ans d'expérience dans l'industrie des ascenseurs, Côté partage son point de vue.

Avec plus de 40 ans d'expérience dans l'industrie des ascenseurs et une passion pour la sécurité, la perspective industrielle d'Anselme Côté mérite d'être partagée. Cote travaille pour le Groupe RATP, réseau de transport public en France, dans le service maintenance des équipements et systèmes, où il est responsable de la normalisation et de la R&D. "Mon bureau est à Paris et je vis dans une banlieue proche", a expliqué Côté. En plus de son rôle à la RATP, Côté exerce les fonctions d'expert judiciaire dans le domaine des ascenseurs et des escaliers mécaniques.

Côté a commencé sa carrière dans le domaine des ascenseurs en 1968 après ses études en génie mécanique et général. « L'un de mes premiers travaux a été de superviser un vaste programme d'installation d'ascenseurs et d'escaliers mécaniques pour moderniser le métro parisien. Nous avons installé 600 escaliers mécaniques et 300 ascenseurs en 10 ans », a déclaré Cote. Suite à ce projet, il devient chef d'équipe responsable de l'ingénierie des installations électromécaniques. "J'ai commencé ma carrière à une époque où il y avait très peu d'escaliers mécaniques, et en installer un était une grosse opération", a déclaré Cote. « Ces appareils étaient encombrants et étaient transportés en plusieurs sections. »

Pour les ascenseurs et les escaliers mécaniques, Cote est membre de l'AFNOR (association française de normalisation, de certification et de formation). Par ailleurs, il représente la France au niveau européen. Il participe au comité plénier CEN/Comité technique (TC) 10, qui définit le programme de travail pour tous les groupes et il a été nommé animateur du Groupe de travail (GT) 9 pour les ascenseurs inclinés. Il est également membre du CEN/TC 10/WG 2 pour les escaliers mécaniques. Au cours des 10 dernières années, Cote a été en charge de la normalisation dans le domaine du transport guidé automatique. Il a été nommé par la Commission électrotechnique internationale/TC 9 pour présider le GT 45, qui était chargé d'établir une norme de sécurité pour le transport guidé urbain automatisé (AUGT).

« Dès mes premières expériences dans l'industrie des ascenseurs, j'ai été fasciné par les techniques utilisées, qui combinent la mécanique, l'électricité, l'automatisation et, aujourd'hui, l'informatique. C'est un travail d'ingénierie complet et constamment amélioré. — Anselme Côté

Côté crédite de nombreux professionnels pour l'avoir guidé tout au long de sa carrière. « Dans les années 1970, je me souviens que Guy Cazenave d'Otis m'a enseigné les escaliers mécaniques et Pierre Bianchini de KONE, qui m'a enseigné les parties électriques des ascenseurs », a expliqué Cote. « Au cours des années 1990, Libero Maspero de Maspero Elevator et Achim Hütter de Hütter-Aufzüge GmbH ont partagé leur connaissance des ascenseurs inclinés », a-t-il ajouté. Côté remercie également Sam Lott d'avoir partagé ses connaissances pendant son séjour avec AUGT et ses collègues des groupes de travail de normalisation.

En ce qui concerne les projets influents, Cote pense que son expérience du travail normatif a été la plus enrichissante, car elle a la capacité d'avoir un impact positif sur l'industrie et de profiter à la société en général. "Contribuer au développement d'un produit qui sera utile à la société et améliorer la sécurité des produits en standardisant sont deux des plus grandes satisfactions", a déclaré Cote.

Pour l'avenir, Côté dit qu'il aimerait étendre son expérience avec les tribunaux français concernant la différence entre les acheteurs et les fabricants et les accidents graves. « Pour la RATP, mon objectif est de consolider sa position parmi les cinq premiers leaders mondiaux du transport public. La RATP est désormais active dans 12 pays », a expliqué Côté. Lorsqu'on lui a demandé quels conseils il donnerait à ceux qui souhaitent rejoindre l'industrie des ascenseurs, Cote a déclaré: "Il est toujours important de donner la priorité à tout ce qui concerne la sécurité des personnes, du personnel et des passagers." Bien qu'il envisage de prendre sa retraite complète à la mi-2014, Cote souhaite poursuivre ses activités normatives et partager son expérience avec les nouveaux professionnels.

Pour l'avenir de l'industrie des ascenseurs et escaliers mécaniques, Cote propose de développer de nouveaux produits tels que des trottoirs roulants à grande vitesse et des systèmes automatiques multi-cabines (au sol ou aériens). "Cela nécessitera de se conformer aux besoins mondiaux en matière de durabilité, ainsi que de réduire la consommation d'énergie et d'améliorer le confort de conduite", a déclaré Cote.

Bien versé dans la lecture d'ELEVATOR WORLD, Cote pense que le magazine fournit une revue globale pour l'ensemble de l'industrie. « Il fournit des informations essentielles sur l'état du marché, [et] les évolutions techniques et normatives. Et cela donne la parole à ceux qui améliorent la technique des innovations », a-t-il déclaré. Côté lit aussi régulièrement des magazines sur les réseaux de transport. En dehors du travail, Côté aime passer du temps avec sa femme, ses deux filles et ses petites-filles. "J'essaie de maintenir ma forme physique, alors je pratique mon sport préféré, qui est le football, et je joue de la guitare", a déclaré Cote. Bien qu'il admette lire de nombreuses publications techniques, Côté aime le roman occasionnel. Il a expliqué: "J'ai récemment lu Le vieil homme qui ne voulait pas célébrer son anniversaire."     

Tags associés
Commanditée
Commanditée

monde de l'ascenseur | Couverture Juillet 2013

Flipbook

Commanditée

monde de l'ascenseur | Couverture Juillet 2013

Flipbook

Commanditée