Commanditée
Commanditée

40e Congrès annuel du CECA à Québec

Commanditée

Le taux de participation record aux kiosques d'exposition souligne une semaine chargée au Canada.

Le Hilton Québec et le Centre des congrès de Québec à Québec ont accueilli la 40e édition du congrès de l'Association canadienne des entrepreneurs en ascenseurs (CECA) du 12 au 15 mai. Comme d'habitude, les aspects de l'événement comprenaient une exposition de deux jours, des réunions annuelles, de l'éducation et un dîner de gala dansant. Le grand nombre de commentaires positifs reçus n'a pas non plus été inhabituel, les exposants étant particulièrement satisfaits du nombre record de 66 stands dans le hall d'exposition.

GT Tour, Collecte de fonds

Le premier jour de l'événement a eu lieu après la réunion à huis clos de la Fondation canadienne pour la sécurité des escaliers mécaniques (EESFC). Ce soir-là, la société voisine Global Tardif (GT) a affrété des bus jusqu'à l'hôtel pour emmener les participants à son usine de fabrication pour une visite et une fête, qui a également servi de collecte de fonds pour l'EESFC. Ceux qui ont eu la chance d'avoir RSVP pour la tournée ont eu droit à des boissons exotiques bleu cobalt et à un large assortiment de plats locaux, tout en visitant les nombreuses expositions que GT avait installées dans ses vastes installations près des rives du fleuve Saint-Laurent.

Golf, Réception des Présidents

Après un tournoi de golf et une réunion à huis clos du conseil d'administration du CECA, la plupart des participants se sont réunis pour faire un court trajet en bus jusqu'au dernier étage de l'Observatoire, qui a permis aux visiteurs de surplomber toute la ville et au-delà à travers ses fenêtres géantes.

Après avoir parlé avec le président du CECA, Barry Piquet, et d'autres compatriotes de l'industrie, les participants ont été introduits dans une grande salle remplie de tables garnies de verres à vin et de bouchons en liège usagés. Ils ont ensuite été divisés en équipes pour participer au « Torin Drive Wine Challenge », qui a interrogé tout le monde sur le vin et ses attributs.

Petit-déjeuner de lancement, AGA

Le troisième jour chargé de la convention a commencé par une cacophonie de percussions par quatre batteurs professionnels faisant de la musique en utilisant exclusivement des parties d'ascenseur. Ils ont ensuite impliqué directement le public en distribuant des tubes en plastique et en dirigeant un « orchestre » industriel. L'hôte du congrès, Karl LePage, a ensuite présenté les dirigeants du CECA et de nombreux invités spéciaux présents.

L'assemblée générale annuelle (AGA) du CECA s'est ensuite déroulée dans l'une des nombreuses salles du spacieux Centre des congrès de Québec. Piquet a ouvert les débats et le directeur de la région de l'Est, Pedro Oughourlian, a lu le procès-verbal de l'AGA de l'an dernier à Niagara Falls, au Canada. Après leur approbation, le trésorier Doug Guderian a rendu son rapport, notant un bénéfice record de 2013, qui comprenait des taux de change favorables. De nombreux nouveaux membres en 2013 ont également contribué à la réalisation de revenus élevés, et les prévisions du congrès ont contribué à la rentabilité. Une augmentation de 2% des frais d'adhésion (basée sur l'indice des prix à la consommation) a également augmenté les chiffres, a expliqué Guderian. Il a également noté le succès du nouveau site Web du CECA, qui comprenait des fonctionnalités utiles telles que l'inscription en ligne.

Le président des adhésions, Michael J. Ryan, a ensuite présenté son rapport, indiquant qu'il y a 101 fournisseurs, 46 entrepreneurs, 11 abonnements, 10 adhésions doubles et 6 adhésions honorifiques. Le total de 174 continue d'augmenter régulièrement au cours des dernières années, le nombre le plus récent étant celui de l'année dernière 166. Il est significatif qu'il y ait 39 membres actuels de plus qu'en 2012. Leur répartition par région est de 45 % Central, 32 % US, 12 % Ouest et 11% Est.

Ryan a également déclaré que l'Université de Toronto et l'Université Queen's font partie des nombreux membres potentiels et attendent l'approbation d'une « adhésion institutionnelle » afin de pouvoir s'y joindre. La motion a été présentée et, après de longues discussions, adoptée. Il a également noté un site Web plus fréquemment mis à jour parmi les nouveaux avantages offerts aux membres. Autre bonne nouvelle, le membre de longue date du CECA et participant Jim Piquet a été nommé membre honoraire.

Oughourlian a présenté le rapport de la région de l'Est, qui comprenait un appel à l'action pour que la Commission sur la santé et la sécurité au travail du Québec et le gouvernement de la province ne déclarent pas les cages d'ascenseur comme des espaces confinés. Si cela devait se produire, a-t-il déclaré, les coûts des appels de service, de la maintenance et de la modernisation augmenteraient tous. Il a également fait le point sur les syndicats de la construction, qui étaient actuellement en renégociations pour éviter une situation de grève comme celle de l'année dernière.

Oughourlian a poursuivi en indiquant que la région de l'Est travaille également à l'intégration de la nouvelle brochure de l'EESFC dans le système scolaire québécois et à la promotion des visites scolaires. Il a conclu en annonçant que cette année était le dernier de son mandat au Conseil d'administration de CECA. Il a servi pendant huit ans. Le conseil d'administration cherchera un remplaçant pour Oughourlian, car aucun volontaire ne s'est présenté.

Le président de la région du Centre, Brian Elliott, était le suivant, présentant son rapport détaillé qui concernait de nombreuses transactions et réglementations de la Technical Standards & Safety Authority (TSSA), qui a compétence en Ontario. Les statistiques de l'autorité (un nouveau développement) montrent plus de contrôle de la part de ses inspecteurs, avec un taux d'arrêt des ascenseurs de 3.8 % et une exigence de suivi de 65 %. Pour les escaliers mécaniques, le taux d'arrêt est de 56 %, et ceux qui réussissent la première inspection ont diminué, tandis que ceux nécessitant un suivi ont augmenté. Les incidents signalés ont augmenté de 90 à 100 % par trimestre, ceux liés à des facteurs externes étant en augmentation. Cependant, les occurrences dues à la non-conformité et celles sans cause établie étaient toutes deux en baisse.

Elliott a expliqué que la TSSA délivre maintenant des licences de mécanicien d'appareils élévateurs (EDM) avec des mentions de classe E, qui autorisent les mécaniciens à travailler sur des appareils de levage d'accessibilité et des ascenseurs à usage limité/à application limitée. Il existe également une proposition de licence "EDM-H" pour ceux qui souhaitent obtenir une licence en tant qu'aides permanents. Cependant, cela nécessite un changement au niveau législatif de la TSSA et n'est pas considéré comme une priorité élevée par l'autorité. D'autres préoccupations de la TSSA comprennent les exigences relatives aux tabliers de voiture avec une date limite de conformité au 31 mars 2016 ; des exigences de nivellement rétroactif pour les unités à une vitesse avec une échéance en 2019 ou 2020 ; et la date limite ayant récemment expiré pour les garde-corps de toit de voiture (CTR) requis.

Elliott a expliqué que le modèle de plan de contrôle de maintenance (MCP) CECA vieux d'un an (ELEVATOR WORLD, mai et août 2013) est largement utilisé en Ontario pour répondre aux exigences de la TSSA et pourrait « parcourir le Canada », car d'autres provinces surveillent son impact. Il a également révélé que le Durham College, le collège à la croissance la plus rapide en Ontario, est à la recherche d'instructeurs (de préférence des mécaniciens EDM-A) à temps plein et à temps partiel pour ses cours élargis de mécanique d'ascenseurs qui se dérouleront cinq jours par semaine. .

Dans son rapport, le président de la région de l'Ouest, Heiner Marnet, a également parlé de certification. Depuis le 1er juillet, toute personne travaillant sur de l'équipement réglementé en Colombie-Britannique (C.-B.) doit avoir un certificat de qualification. Les travailleurs s'étaient apparemment préparés à cela, car au moment du congrès de la CECA, 699 demandes de classe A avaient été reçues dans la province. L'industrie pousse la BC Safety Authority à rendre également les CTR obligatoires pour les ascenseurs existants. Il a également prévu de fermer les installations avec des bouteilles à fond unique qui n'ont pas été mises en conformité avec le code en octobre 2015. Son prochain code de sécurité adopté sera l'édition 2013, qui est en cours de révision et imposerait la mise en œuvre du MCP.

La Colombie-Britannique, a déclaré Marnet, n'a actuellement aucun contrat de travail syndical et, avec de solides perspectives de construction et une activité de modernisation constante, s'attend à voir «beaucoup de travail à venir», avec seulement environ 10 mécaniciens sur le banc syndical. Il a indiqué que l'activité de construction et de modernisation en Alberta était « très forte », avec plusieurs grands projets (dont un à 71 étages) à l'étude/en construction. Enfin, Marnet a annoncé qu'un autre directeur de la région de l'Ouest était nécessaire, et Paul Bentley a été nommé et élu pour occuper le poste laissé vacant par le départ de Ryan Wilson.

Le président des fournisseurs, Tom Rennick, a ensuite présenté son rapport, indiquant que le conseil avait envisagé une « aventure printanière » avant le prochain United (prévu du 19 au 22 septembre 2016 à Montréal) sur la base du succès et du soutien du Niagara Falls Spring Golf. Classique avant le United 2012 à Atlantic City et l'intérêt continu pour ces rassemblements précongrès à Québec à l'automne 2013 et les événements proposés pour Vancouver. Cela fournirait aux fournisseurs et aux entrepreneurs un lieu de rencontre pendant leur saison de réunion traditionnelle. Il a été ouvert à la discussion lors de l'AGA avec la contribution de l'auditoire. Doug et Teresa Witham ont demandé au CECA de veiller à ne pas nuire à United. Vlad Zachata a déclaré que si quelque chose était fait, il préférerait que ce soit dans une destination tropicale. Bert Tolhoek a averti que si elle était comparable à la conférence éducative de printemps de la National Association of Elevator Contractors (NAEC), elle pourrait obtenir un taux de participation également faible (11%, selon Teresa Witham), ce qui rend sa valeur discutable pour CECA. Le conseil a indiqué qu'il examinerait les commentaires plus avant avant de se prononcer sur la question.

Maike Marnet a ensuite expliqué les plans d'un tournoi de golf/pêche pour les 2-3 octobre à Vancouver, en plus du prochain congrès CECA pour les 2-6 juin, également à Vancouver. Elle accueillera les deux et a fait des préparatifs approfondis. La directrice générale de NAEC, Teresa Witham, a ensuite parlé des conventions United précédemment réussies et de celle à venir en 2016, qui manqueront du soutien de NAESA International, car l'association ne pense pas que Montréal offre un attrait pour ses membres. Ryan a ensuite parlé de la Convention CECA 2017, qui se tiendra à Collingwood et sera organisée par The Peelle Co., pour laquelle il travaille. Il a été nommé président des membres et a voté pour quatre autres années en tant que directeur des fournisseurs. 

Expo et dîner dansant

Bien que le dîner de gala dansant du CECA soit toujours mémorable, il s'est avéré vrai de l'édition de cette année plus que la plupart. Un excellent groupe musical et de performance, la Famille Painchaud, a diverti tout le monde jusque tard dans la nuit et a été universellement salué. L'événement a également vu des prix décernés pour les anniversaires d'adhésion et d'autres réalisations (voir photos). Il a également été annoncé qu'un total de 500 CAD (457 $ US) avait été amassé lors de l'événement Global Tardif, avec un autre don de 4,000 3,657 CAD (XNUMX XNUMX $ US) reçu du CECA pour l'EESFC. La Fondation a également tiré au sort un iPad Mini offert par Formula Systems NA pour collecter des fonds supplémentaires.

Petit-déjeuner des fournisseurs, éducation, événements de clôture

Rennick a ouvert le petit-déjeuner des fournisseurs, qui a attiré un grand nombre de participants. Il a reconnu les nouveaux membres et le fait positif que 57 entreprises avaient exposé, avec 10 stands de plus occupés qu'à l'exposition 2013. Chaque hôte des conventions à venir a ensuite été invité à en faire la promotion, et une discussion a eu lieu sur l'amélioration des événements futurs. Ryan a dirigé une session éducative, « e-Marketing » (également prévue dans un futur EW) plus tard dans la matinée, qui a donné des conseils utiles sur l'image de marque moderne et l'utilisation de la technologie. Après le déjeuner, une « réunion des bâtisseurs de ponts » s'est tenue, au cours de laquelle les dirigeants de la CECA ont rencontré Teresa Witham, le président de l'EESFC, Steve Husband, et la directrice exécutive de l'EESF, Barbara Allen, pour coordonner les futurs événements. Ce soir-là, un souper interactif sur le thème de l'histoire au restaurant Les Voutes du Cavour dans le Vieux-Québec a fait sourire les participants.

Tags associés
Commanditée

Elevator World Rédacteur associé principal

Commanditée
Commanditée
Matching-the-Industriel-Thème

Correspondant au thème de l'industriel

Nouveaux-Modernization-Package-Components

Nouveau paquet de modernisation, composants

Marathon-Homme

Marathon Man

Prédire-le-flux-de-trafic-d'ascenseur-à-l'aide-de-SAS

Prédire le flux de trafic des ascenseurs à l'aide de SAS

Abu-Dhabis-Landmark-Tour

Tour emblématique d'Abu Dhabi

ALGI-Hydraulique

ALGI Hydraulique

Penn-State-Elevators-Up-Up-Environmental-Risques-Go-Down

Les ascenseurs de Penn State montent ; Les risques environnementaux diminuent

Ascenseur-monde---Image de secours

Il fait chaud ici?

Commanditée
Commanditée